Flamme obscure

Origine – 2 : Flamme obscure de Jennifer L. Armentrout

Depuis sa rencontre avec Luc, Evie Dasher a vu s’écrouler tout ce qu’elle tenait pour vrai. Difficile de savoir à qui se fier quand une partie de votre mémoire a été remplacée par de faux souvenirs ! Et même si le jeune homme offre son aide de manière désintéressée (ou pas), Evie reste persuadée qu’on lui cache quelque chose qu’elle est sur le point de retrouver, quelque chose au sujet de son identité – actuelle ou passée. Quand une épidémie de grippe mortelle sème la panique au sein de la population, le fragile équilibre de la jeune fille vacille de nouveau. Car, selon le gouvernement, ce fléau ne pourrait être transmis que par contact avec les Luxens…

CE QUE J’EN AI PENSÉ

♦ Attention, si vous n’avez pas lu le tome précédent, cet article contient des spoilers ♦

Vous dire que j’attendais ce nouveau livre de Jennifer L. Armentrout avec impatience serait un mensonge, je mourais carrément d’envie de l’avoir enfin entre les mains ! Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, la saga Lux, dont Origine est le spin-off, est l’une de mes sagas chouchous de tous les temps. Et Luc faisait déjà partie des mes book boyfriends dès sa première apparition dans la saga précédente… alors maintenant qu’il a la sienne, je peux enfin fangirler tout mon soûl !

« Tu n’as vu qu’une partie de ce qu’il peut faire. Moi aussi. Pourtant, j’aime croire que je suis balèze. Ma légion de fans aussi. (Un bref sourire étira ses lèvres et fit ressortir ses fossettes un instant.) Il pourrait détruire tous les immeubles à un kilomètre à la ronde d’un seul claquement de doigts. »

Dans ce second tome, nous retrouvons Luc en excellente forme, fiché de son éternel sourire en coin et de son humour inénarrable, ainsi qu’Evie qui se remet doucement des évènements d’un premier tome loin d’être de tout repos. Si elle est en vie et — autant qu’on puisse l’être après de tels événements — en bonne santé, sa quête d’identité va lui réserver bien des surprises. Depuis qu’elle a découvert toute la vérité sur celle qu’elle était avant, Evie ne sait plus qui elle est maintenant ? La fille décédée de sa mère adoptive ? La Nadia Holliday de Luc ? Aucune des deux ? Ce tome prend alors des allures de quête initiatique dans toute sa première partie et, je ne vais pas vous mentir, j’ai parfois trouvé ça un peu long… Même s’ils sont nécessaires, les efforts de Luc pour rappeler à Evie qu’elle n’a pas à choisir entre celle qu’elle était et celle qu’elle pourrait être aujourd’hui semblent bien inutiles. Malheureusement, les pages défilent et on se prend à trouver qu’Evie pleurniche beaucoup sur son sort, quand d’autres risquent leur vie et celle de leurs familles pour aider les Luxens à retrouver un semblant de liberté.

« Tu m’as demandé ce qu’on faisait maintenant, dit Luc en effleurant mes lèvres avec les siennes. C’est simple : on va trouver les personnes responsables et réduire leur monde en cendres. Rien ne nous arrêtera. »

Lorsque le ton change et que le grabuge commence, la lecture prend une autre dimension et on retrouve une JLA en grande forme ! Des affrontements musclés, des conversations acérées, un humour qui oscille constamment entre légèreté et sarcasme, des guests qu’on adore et de l’émotion à ne plus savoir qu’en faire… On en a clairement pour notre argent. Luc est incroyablement efficace dans ce tome, et même si je savais déjà que ses traits d’humour cachaient une détermination sans faille, j’ai été agréablement surprise par la place que prennent ses sentiments dans ce deuxième opus. La relation qui le lie à Evie est plus puissante que jamais, au point de devenir épique, mais je n’en dirais pas plus au risque de vous spoiler le meilleur. Vous l’aurez compris, j’aime énormément Luc, sa personnalité entière, sans filtre et si singulière. J’ai moins d’attaches avec Evie, du moins jusqu’à ce que son personnage évolue réellement au delà du « qui suis-je ». Après cela, elle redevient cette adolescente intrépide et batailleuse que l’on a rencontré dans le premier tome et son évolution pourrait bien lui donner le courage qui lui manquait pour, enfin, prendre part à la lutte qui se prépare.

« Je ne pensais à rien d’autre. S’il te plaît. Je voulais qu’il m’embrasse. Je voulais me perdre en lui. Je voulais oublier. Et me rappeler à la fois. »

Au fil de notre lecture, on en apprend davantage sur les agissements du gouvernement, en ce qui concerne les Luxens, et sur les actions d’une poignée d’individus, Luc en chef de fil, pour mettre à l’abri ceux qui, non enregistrés, risque à chaque instant de se faire embarquer par les autorités dans un endroit inconnu de tous, mais qui fleure bon le Dédale. On prend plaisir à retrouver certains de ne Luxens préférés, mais pas que, et à assister encore et toujours aux joutes verbales que la présence de Luc ne manque jamais de provoquer. Les accrochages sont nombreux mais les sentiments sont sincères. Et, au risque de me répéter, ce n’est pas seulement pour Evie et Luc qu’on adore cette saga, mais bien pour l’ensemble des personnages imaginés par l’auteure et sans qui cette histoire n’aurait aucun sens. Au delà de l’aspect fantastique, au delà même de la romance centrale, on tombe ici au milieu d’une bande d’amis soudés qui sont prêt à risquer leurs vies les uns pour les autres. Et ça, c’est puissant !

« Nous n’avons pas l’intention de nous cacher pour toujours. Cette ville n’est pas seulement un sanctuaire pour les laissés-pour-compte ou les hors-la-loi. C’est aussi le quartier général de la résistante. »

Sans surprise, j’ai complétement adoré ce tome, à l’instar du premier et de la saga précédente. Ce n’est pas un sans faute comme l’a été Étoile Noire, mais je crois pouvoir mettre ça sur le compte de ma joie de retrouver Luc et l’univers de Lux en général. Celui-ci est peut-être un peu plus long à démarrer, un peu plus introspectif pour Evie et ça m’a fait décrocher légèrement. Mais dans l’ensemble, c’est encore une merveilleuse suite que j’ai dévoré et il me tarde à nouveau de retrouver nos extraterrestres préférés !

Titre : Origine – 2 : Flamme obscure
Auteur : Jennifer L. Armentrout
Genre : Fantastique
Nombre de pages : 576 pages
Date de sortie : 18 mars 2020
Prix : 13,90€
Éditions : J’ai Lu Éditions


LES TITRES DÉJÀ PUBLIÉS

Origine – 1 : Étoile noire
Origine – 2 : Flamme obscure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :